DOBRITZ

A la Gallery21, 21 rue Dauphine Paris 6ème

  • Femmes Dobritz rétro

Simple Image Gallery Extended

Au Lab de Montreuil, Paris, juin 2016

  • DSC_0276
  • bandedeclowns18
  • bandedeclowns41
  • bandedeclowns43
  • bandedeclowns49
  • bandedeclowns61
  • bandedeclowns69
  • bandedeclowns76
  • bandedeclowns89
  • bandedeclowns95
  • espace20
  • espace29
  • espace30
  • espace33
  • espace45
  • sciences136
  • sciences149
  • sciences210
  • sciences236
  • sciences239
  • sciences252
  • sciences61

Simple Image Gallery Extended

A l'espace Myniom Art, Paris, 2015

  • economie-denergie
  • le-corbeau
  • zoos 54
  • zoos 6
  • zoos 66
  • zoos 67
  • zoos 68
  • zoos 69
  • zoos 7
  • zoos 70
  • zoos 71
  • zoos 72
  • zoos 73
  • zoos 74
  • zoos 75
  • zoos 76
  • zoos 77
  • zoos 78
  • zoos 79
  • zoos 80
  • zoos 81
  • zoos 82
  • zoos 83
  • zoos 84
  • zoos 85
  • zoos 86
  • zoos 87
  • zoos 88
  • zoos 89
  • zoos 90
  • zoos 91
  • zoos 92
  • zoos 93
  • zoos 94
  • zoos 95
  • zoos 96
  • zoos 97
  • zoos 98
  • zoos 99
  • zoos135
  • zoos150
  • zoos19
  • zoos29
  • zoos56
  • zoos58

Simple Image Gallery Extended

 

Biographie

Dobritz, de son vrai nom Jean Dobritz est un dessinateur de presse français, né le 21 septembre 1956 à Perpignan.

Dessinateur prolifique, le Perpignanais de 60 ans a à son actif plus de 30.000 dessins, dont 15.000 publiés dans Le Figaro depuis son arrivée à la rédaction en 1988, sans compter l'édition et les expositions en France et à l'étranger. Il vient tout juste de prendre sa retraite avant cet été. Inspiré du cinéma muet, ses dessins sont des œuvres d'art.

«J'aime bien me dire que je suis un artiste», s'amuse l'intéressé. Sur sa carte de visite, il est écrit «graphiste».  Jean Dobritz est un inquiet, qui dessine pour éviter de se faire plus de sang d'encre.

«Pas de photo. J'ai besoin d'inventer.»

Il croque la vie d'un trait sûr, de lignes claires, à l'encre de Chine, à la craie, à l'aquarelle ou au crayon de couleurs.

Ses cartoons grands formats sont plein de poésie mêlée d'un humour tendre ou grinçant inspiré du cinéma muet, sa passion.

«Je n'ai pas de style défini. On me reconnaît à mon univers», affirme Jean Dobritz. 

L'homme est sceptique quant à l'avenir de son métier. «En France, le dessin de presse a été remplacé par le dessin d'humour. Il s'est guignolisé, déplore ce pince-sans-rire. Le gag doit être dans le dessin.

Quand je fais une bulle, c'est que je n'ai pas d'idée. » Mais comme dans tous les journaux, la bulle aujourd'hui s'impose.

(Source : http://www.lefigaro.fr/culture/encheres/2014/01/09/03016-20140109ARTFIG00284-dobritz-se-fait-un-sang-d-encre.php)

Dobritz en quelques dates

Artiste français né à Perpignan en 1956

Commence sa carrière de dessinateur de presse en 1975

1981 : Combat socialiste (quotidien)

1981-1988 : Témoignage chrétien (hebdo)

1982-1995 : La Croix (quotidien)

2000-2005 : Télé 7 jours (hebdo)

Depuis 1988, dessine dans Le Figaro et ses suppléments

Publié dans plus d’une centaine de revues en France et à l'étranger

À son actif, près de 30 000 dessins (noir et blanc et couleur)

Il a déjà publié :

Dobritz au Figaro, Albin Michel

Les accrocs du billard bleu, Bleu Turquoise

Encre à l’amer, Emma Floré, Pau, 2005

Les aventures de Robin de l’Île, Tomes 1 et 2, editoo.com

Ça suffit comme chat !!, Bruno Leprince, Paris, 2007

L’entreprise m’a tuer, Hugo et Cie, Paris, 2009

Le placard a horreur du vide, Bruno Leprince, Paris, 2010

https://fr-fr.facebook.com/jean.dobritz

https://www.behance.net/search?search=dobritz

www.iconovox.com/dessinateurs/dobritz.html